Enkidiev ou Irianeth

Les chevaliers d'Émeraude
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une amie ? [pv Miku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ael
Chevalier d'Irianeth et Héritier de Jade
Chevalier d'Irianeth et Héritier de Jade
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 20
Localisation : Dans les méandres de la folie...

MessageSujet: Une amie ? [pv Miku]   Sam 12 Jan - 6:51

Ael était seul. Une fois de plus, ses cauchemars l'avaient réveillés en sueur, terrifié par on ne sait quelle chimère monstrueuse, venue des fins fonds de son esprit brisé.

Je n'arrive même pas à le croire. Rien ni personne n'arrive à me faire peur. La peur et l'angoisse sont deux choses que j’abhorre et que, par conséquent, je maitrise parfaitement. La peur est vicieuse. Quand elle nous prend, elle glace les os, accélère la respiration et paralyse l'esprit. Nul ennemi n'est plus redoutable que la peur. Seulement là, je la sentais, au plus profond de mon âme. La peur. Ces temps-ci, c'est de pire en pire. Je revois des gens qui me détestent, un passé que j'ai réprouvé. Le pire, c'est quand je la revois Elle. Mais après tout ce qui m'est arrivé, pire, tout ce que j'ai fait, je n'existe plus à ses yeux. Je dois me résoudre à l'oublier.

Je ressens le besoin de plus en plus impérieux de sortir, de réfléchir. Histoire de prendre l'air. Lentement, je sors de mes draps, exposant mon corps musclé et marqué au léger courant d'air qui traverse mon alvéole. La pièce se trouve dans la falaise, de façon à ce que je puisse sortir sur la plage en quelques secondes. Je m'habille, simplement d'une tunique, d'un pantalon et de mes bottes. Le tout en noir, comme d'habitude. Je me dirige vers le balcon, puis me laisse tomber quelques mètres plus bas, sur les galets. Je marche lentement, respirant l'air frais du matin qui commence à poindre. Le soleil se lèvera d'ici une heure, tout au plus.

Sans que je m'en rende réellement compte, mes pas se dirige vers les quais. Les sombres embarcations gisent là, paisiblement portées par les flots. Les sentinelles en faction m'évitent, ne tiennent pas à subir ma silencieuse compagnie. Je m'assieds au bout de l'un des pontons, désert celui-la, sur le bollard, contemplant silencieusement la mer d'huile et les esquifs qui transpercent l'horizon, plus loin dans le large. La nuit est belle, simple et délicieuse. Douce et fraiche. Mes angoisses s'apaisent enfin. Après tout, il ne s'agit que de cauchemars. Tout cela ne peut pas être vrai. Mais peut-être que ce ne sont pas des cauchemars... Peut-être que ce sont des rêves ? Des rêves, que le monstre que je suis devenu n'est pas capable de comprendre.

Je déteste ce continent. Je déteste cette vie. Je me déteste moi-même. J'ai envie d'en finir. Je me lève lentement, jetant un dernier regard vers l'Est. Je ne verrais pas le soleil se lever aujourd'hui. J'entends alors d'autres pas sur le ponton. J'ai failli me retourner, mais je m'aperçois que j'ai oublié mon masque. Je ne veux pas savoir de qui il s'agit. J'avance d'un pas, sachant que le prochain sera le dernier. Les pas continus de s'approcher, inexorablement. Je perçois maintenant dans le son, la démarche souple et fluide d'une femme.
Revenir en haut Aller en bas
Miku
Chevalier d'irianeth
Chevalier d'irianeth
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans
Âme-soeur: Amarth
maitre/écuyer:

MessageSujet: Re: Une amie ? [pv Miku]   Sam 12 Jan - 10:17

Je suis dans une salle plutôt grande, richement décoré, des fresques ornaient les murs de la pièce, la grande fenetre est caché par les rideaux qui, bien qui fasse encore jour, étaient fermé. Pourtant il y avait assez de lumière dans la pièce pour que je vois les enfants qui se trouver autour de moi, ils sont quatre, que des garçons, des paysans...et moi, seul et terroriser, pauvre petite fille si seulement ces garçons savaient se qui les attendaient, oh non c'est tellement mieux qu'ils ne le sache pas. L'un d'eux m'attrapa le bras et m'envoya m'écraser au sol. Je resta à terre, les enfants continuaient à m'insulter et me donnèrent quelques coup de pied dans le ventre, je ne reagis pas, je sais parfaitement que les moment ou je bougerais marquerais la fin de leurs misérable existences. J'essaya de retarder l'échéance mais je ne tint plus, je me leva et pris la dague que je cacher sous ma robe, puis je les regarda, un sourire mortel aux levres, ces vermines avaient oser lever la mains sur moi, leur princesse, la fille du roi de Beryl, soit, ils allaient le regretter. Je sauta sur le premier garçon à ma porter et planta ma dague dans sa joue toute en lui donnant un coup de genou entre les jambes, j'entendi les hurlement de frayeur des trois autres garçons, et sans tefléchir je sauta sur un autre, plantant ma dague directement dans sa gorge pour le faire taire, il tomba au sol j'ignorais si il vivait encore et je dois avouer que je m'en fichais un peu, je poignarda plusieurs fois et sauvagement le corps du garçon en rigolant, etrangement les deux autres n'avait pas bouger, sans doute trop terroriser pour s'enfuir dommage pour eux cela leur auraient permis de vivre plus longtemps, je m'approcha d'eux et leur ordonnaire de se prosterné devant moi mais comme ils ne bougeaient pas je m'approcha de l'un d'eux et fit jouer ma lame sur son corps et l'égorgea au moment ou il allait crier, je regarda celui des quatre que je n'avais pas encore tuer ou blesser, oh je savais pertinament que le garçon que j'avais bléssé à la joue était encore en vie et je sais qu'il va mourire mais je ne sais pas encore comment, d'ailleur je ne sais pas non plus comment va mourire le dernier debout, en faite je le découvre enfin. Je regardais le garçon d'un air penaud comme si ce que je venais de faire était toute a fait normal, je ne sais pas à quoi il pensait toujours est-il qu'il se prosterna devant moi, un rire mauvais s'éleva dans la pièce, je compris très vite qu'il s'agissait de moi, ce qui me surprie mais sans plus, je devais rester concentrais, la dague que j'avais en mains vint se planter dans le ventre du garçon lui perforant l'estoma, l'un de mes professeur m'avait enseingner l'anatomi se qui fut dommage pour ce garçon, il ne lui rester que quelques minute à vivre, le laissant tomber au sol je m'approcha du premier garçon que j'avais attaquer, il était encore au sol, je mis au dessus de lui puis je m'assis sur son bas ventre, je regarda un instant son visage, ses yeux était écarquillés d'horreur, je senti un sourire amical se dessiner sur mes levres, puis la main qui ne tenais pas la dague vint se poser sur celle qui la tenait, mes bras se leverent puis toujours en souriant ils s'abaissèrent, plantant mon arme dans le torse de l'enfant puis je recommença poignardant le petit â plusieurs reprise. Lorsque j'eu fini avec son cadavre je retourna vers les autres et m'excita sur les leurs, puis j'allas m'assoire dans un coins de la piece, observant mon oeuvre, j'eu un sourire, je resta ainsi quelques instant puis je senti la terret s'emparer de mon coeur et decida qu'il était tant d'arreter.

Lorsque j'ouvrie les yeux un sourire victorieux vint s'afficher sur mon visage, voila des jours que je méditais afin de comprendre certains evenement du passer enfin plutôt un en particulier, celui qui m'a fait fuir du chateau de mon père le roi de Beryl, en faite cela faisait plusieurs jour que j'essayer de savoir se qui s'était passer durant ma folie meurtrière, j'avais six ans à l'époque et avant que je ne tente de savoir se qui s'était passer je ne me souvenais que d'une chose, s'était d'avoir vu ces corps charcutter lorsque j'avais enfin repris, en quelque sorte, mes esprits, si à l'époque et pendant les trois quatre années qui ont suivit ce "drame" j'était térroriser lorsque cette scène venait hantait mes nuits desormais je me délectais de revoir ces corps déchiquetaient, et maintenant je sais se que j'ai fait lors de cette folie, mhhh...la journée commence bien, sauf qu'il fait encore nuit même si le soleil n'allait pas tarder à monter le bout de son nez. Je fis voler mes draps offrant mon corps nu à la lune qui était encore présente, puis comme à cette heure si personne n'est reveillé je sorti de ma chambre et me dirigea vers les bains, sauf que j'étais encore nu, bref je me prelassa pas vraiment longtemps dans l'eau, je sorti assez rapidement puis je me sécha et retourna dans ma chambre, la encore je traversa la forteresse à poile, mais bin je doute que cela dérange vraiment les quelques gardes present dans les couloires. Une fois dans ma chambres je mis une robe bustière blanche, on pouvait voir dessu des déchirures commes si quelqu'un m'avait griffer un peu partout sur le corps, sur la poitrine notament, je ne pris pas la peine de mettre des chaussures et je sorti ainsi de ma chambre....et de la forterresse.

Je me baladas sur la plage me dirigeant vers le quai où j'avais ressenti la presence d'un frere d'arme, une fois sur le ponton je constatas que j'avais eu raison et le frere d'arme en question s'approchait dangereusement du bord, plus qu'un pas et se serais fini pour lui, je me rapprocha de lui de la demarche feline qui était la mienne puis voyant qu'il allait faire un autre pas je me précipita vers lui, puis je le plaqua à terre et afin de l'empêcher de se relever je l'enfourcha, je plaqua se bras contre le ponton avec les mienne puis doucement j'approcha mon visage du sien, ne m'arretant qu'a quelques centimetre puis je pris la parole.


-Je peux savoir se que tu allait faire Ael?

Je le regarda youte en continuant à exercer une certaine présion physique sur lui, j'observa son visage, s'était la première fois que je le voyer sans masque.
Revenir en haut Aller en bas
Ael
Chevalier d'Irianeth et Héritier de Jade
Chevalier d'Irianeth et Héritier de Jade
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 20
Localisation : Dans les méandres de la folie...

MessageSujet: Re: Une amie ? [pv Miku]   Dim 13 Jan - 9:08

Je suis très surpris. Je ne sais pas encore qui m'a fait ça, mais peu aurait osé. Le temps que mes yeux distingue le visage de mon assaillante, car il s'agissait effectivement d'une femme, mon esprit avait déjà reconnu la signature magique de Miku. Une aura froide, ténébreuse, mais néanmoins douée de charme. Je suis peut-être complétement fou, mais parmi les personnes qui me surpassent dans ce domaine, il y a elle. D'une froideur et d'un sadisme quasi-inhumain, elle fait partie de mes frères d'armes que j'évite. Si je me souviens bien, elle vient également d'Enkidiev.
Toujours est il qu'elle m'a plaqué au sol et qu'elle m'empêche de bouger. Pire que tout, elle examine mon visage avec une curiosité clairement affichée.

-Je peux savoir se que tu allait faire Ael ?


Qui est-elle pour m'interoger ? Je la regarde, me demandant si je peux lui mentir de façon convaincante. Peine perdue. Je réagis donc de la manière la plus naturelle qui soit : d'une poussé des genoux, je la fais passer par dessus ma tête, l'envoyant rouler sur le sol.

- En quoi cela te regarde-t-il Miku ?


Autant changer de conversation, étant donné que de toute façon elle ne croira à aucun de mes mensonges. Et puis pourquoi se voiler la face ?
Justement, en parlant de se voiler la face. Je lève ma main, et la passe lentement devant mes yeux. Une épaisse fumée noire se forme, faisant apparaitre un léger masque gris, recouvrant les chaires brulées et scarifiées.
Je me retourne vers elle et lui tend a main pour l'aider à se relever. Elle porte une robe blanche, évidemment déchirée de partout, comme d'habitude. Malgré son physique avantageux, elle ne m'a jamais intéressé. Probablement parce qu'elle ne se gênerait pas pour me planter un couteau dans le dos.
Ma mauvaise humeur commence à refaire surface. La colère me prend peu à peu, mais je sais que cela n'aura aucun effet sur elle. Elle ne craint personne, trop folle qu'elle est pour connaitre la peur. Mes yeux, de leur habituelle couleur noire, se teinte petit à petit en rouge sombre.

- Tu m'espionnais peut-être ? J'espère que le spectacle t'as plu.


J'ai dis ça d'une voix glacée, tout en montrant mon visage de nouveau masqué.
Revenir en haut Aller en bas
Miku
Chevalier d'irianeth
Chevalier d'irianeth
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans
Âme-soeur: Amarth
maitre/écuyer:

MessageSujet: Re: Une amie ? [pv Miku]   Dim 13 Jan - 22:44

Je fus surprise lorsque ses genou vinrent heurter mes fesses et que je passa par dessus sa tête, il m'avait carrément envoyer rouler au sol, je resta à terre, un peu étonné, très peu aurais eu le courage de faire ça et la plus part aurait plutôt eu tendance à caresser mon corps, mais je dois avoué que sa réaction me changais agréablement. J'écouta sa question.(/i]

-Sans avoir lu dans tes pensées je sais très bien se que tu voulait faire, en tant que ta soeur d'arme je ne peut pas te regarder faire sans réagir.

[i]Je le fixa, lorsqu'il se retourna je constata que son masque avait repris sa place sur son visage, je pris la main qu'il me tendait et me releva, la lâchant je remis en place ma robe. Puis je lui offris un sourire, il est l'un des seul qui résiste à mes charmes, et je ne cherche pas vraiment à le charmer non plus. Je l'écouta parler, lorsqu'il eu fini je ne pus retenir un fou rire, lorsque je parvint à m’arrêter, j'essuya les larmes de joie qui coulaient sur mes joues, bon sang se que ça fait du bien de rire, ça faisait longtemps que cela ne m'étais pas arrivée.


-Non je ne t'espionnais pas, je me baladais et j'ai senti ta présence et ton esprit tourmenté, je suis donc venu voir se qui se passait. quand à ton visage, je dirais que le spectacle aurais put me plaire si tu avait été un ennemie, et que je s'était moi qui t'aurais infligé ces blessures pendant que tu hurler, le visage en sang. Mais vois-tu ce n'est pas le cas donc je ne me rejouis pas de se que je vient de voir.

Je m'approcha d'Ael et posa une main sur son épaule.

-Qu'est-ce qui te tourmente mon frère. Qu'est ce qui te tourmente au point de vouloir mourir?
Revenir en haut Aller en bas
Ael
Chevalier d'Irianeth et Héritier de Jade
Chevalier d'Irianeth et Héritier de Jade
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 20
Localisation : Dans les méandres de la folie...

MessageSujet: Re: Une amie ? [pv Miku]   Lun 14 Jan - 9:57

- Non je ne t'espionnais pas, je me baladais et j'ai senti ta présence et ton esprit tourmenté, je suis donc venu voir se qui se passait. quand à ton visage, je dirais que le spectacle aurais put me plaire si tu avait été un ennemie, et que je s'était moi qui t'aurais infligé ces blessures pendant que tu hurler, le visage en sang. Mais vois-tu ce n'est pas le cas donc je ne me rejouis pas de se que je vient de voir.

J'ai rarement vu quelqu'un d'aussi sadique. Mis à part Tari, et l'Empereur lui-même, je crois que personne ne la bat dans ce domaine. Au moins c'est une réponse honnête. Ma colère commence à s'apaiser, comme si ce qu'elle m'avait dit, cette preuve d'amitié, de fraternité même, me permettait de prendre conscience de l'énormité de la connerie que j'allais faire.

- Qu'est-ce qui te tourmente mon frère ? Qu'est ce qui te tourmente au point de vouloir mourir

J'hésite avant de répondre. Malgré le fait que nous nous connaissons en tant que frère d'arme, j'ai peu de contact avec les autres chevaliers. "Les Élites" comme on nous appelle sur ce continent, ne s'apprécie pas forcément, loin de là. Je ne sais pas pourquoi j'ai une infime partie de moi qui souhaite lui répondre. Puis-je réellement le lui dire ? Là est la vrai question, car passer pour un faible, avouer sa faiblesse sur ce continent, c'est signer son arrêt de mort.
La mort ? N'est-ce pas ce que je cherche ? Autant ne pas résister, et qui sait, peut-être que je vais être surpris.

- Qu'est-ce qui me tourmente tu dis ? Mon passé. Mon passé et mon présent. Ce que j'ai été, et ce que je suis devenu. Un monstre. Un serviteur torturé. Le serviteur de la pire raclure que cet univers ait jamais vu naitre. Ma colère recommence à monter, et mon regard, qui s'était retourné vers la mer, se pointe de nouveau sur Miku. Et tu veux connaitre la meilleure ? C'est cette même enflure qui m'a fait ça !

Cette fois-ci j'ai hurlé. Je lui désignais mon visage masqué. Ce n'est plus le désespoir qui m'habite, mais la haine. Je le tuerais, j'en fais le serment. Et si, par le plus grand hasard, je meure sans avoir pu le planter au bout de mon sabre, j'aurais au moins participé à son assassinat, à sa chute. Et je me serais arrangé pour le faire souffrir.

D'un coup, j'ai l'impression que tout retombe. Je vacille, ma vision est trouble. Mon esprit est confus, et je met un moment avant de comprendre où je suis. Lorsque tout me reviens, la même lassitude que quelques minutes auparavant revient me hanter. Je me détourne de Miku, car je sais que je ne retiendrai pas les larmes qui me montent aux yeux éternellement. Je fixe de nouveau l'horizon, où le soleil laisse enfin poindre ses premiers rayons.
Revenir en haut Aller en bas
Miku
Chevalier d'irianeth
Chevalier d'irianeth
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans
Âme-soeur: Amarth
maitre/écuyer:

MessageSujet: Re: Une amie ? [pv Miku]   Mar 15 Jan - 20:48

J'observais Ael, il semblait hesitant, je retira ma main de son épaule, allait-il se confier ou ne rien dire. Quelques instant s'écoulèrent avant qu'il ne décide de prendre la parole, je l'écouta, attentive à ses propos, je le trouvait plutot incohérent, pour moi il n'a rien d'un monstre, pour la simple et bonne raison qu'a mon sens un monstre ne peut avoir de quelconque emotion, le fait que la il en ai prouve qu'il est plus qu'humain. Il me regarda, la colere pouvait se lire dans ses yeux, je ne sais pas se qu'il a vecu mais ici à Irianeth tous les chevaliers on un passer lourd et douloureux, on a tous souffert, certains plus que d'autre. Ainsi c'est notre empeure qui la defiguré, je secoua la tête, je savais qu'avant d'être chevalier d'Irianeth il avait été écuyer d'Emeraude, se qui expliquerait qu'il est été torturé. Je m'approcha doucement de lui puis je posa mes mains sur son masque, puis sans crier gare je lui retira vivement et le laissa tomber à terre, je replaça mes mains sur son visage, sa face bruler et scarifier ne me faisait pas peur, je caressa doucement ses cicatrices, si je suis une femme froide et sadique je n'en reste pas moins une femme douce et attentionné, mais cette part de moi je ne l'avais montré qu'a une seul personne, Carath mon defun maitre et amant, mais la je decidas de lui montrer cette part de moi, je lui sourie tendrement, mes mains s'illuminèrent d'un rouge sanglant, trop ancienne je ne pouvais pas guérire totalement ses cicatrices mais je pouvais les atténuer, c'est donc ce que je fis, puis je pris la parole.

-Comme nous tous ici, tu as beaucoup souffert, notre empeure t'a torturé pour te mettre à son service, mais comprend le, tu faisait parti de l'ordre ennemi, s'il n'a fait que te torturé et non te tué c'est parce qu'il a senti en toi la puissance qu'il rechercher pour les chevaliers de son ordre, soit en fière, ne te cache pas derriere se masque et porte ces marques avec fierté, elles sont la preuve de ta force, mon frère. Un jour l'empereur recupérera notre continent natal, et se jour la tu sra à ses coté, parce que tu es fort, je sais que tu es l'heritier de Jade, et lorsque Enkidiev nous apprtiendra tu pourra reclamer ton dù. Cesse de te tourmenter a mes yeux tu n'est pas un monstre, ta souffrance prouve que tu es humain plus que n'importe qui sur ce continent. Ne te preocuppe pas des fantomes du passer, regarde en avant, regarde ton avenir, ça tu est le seul a pouvoir le choisir.

Je continua à caresser son visage mutiler sans aucun dégout, puis je deposa un baiser sur son front.
Revenir en haut Aller en bas
Ael
Chevalier d'Irianeth et Héritier de Jade
Chevalier d'Irianeth et Héritier de Jade
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 20
Localisation : Dans les méandres de la folie...

MessageSujet: Re: Une amie ? [pv Miku]   Ven 18 Jan - 5:09

Elle m'écoute parler, mais ne semble pas d'accord. Elle me regarde, mais voit à travers ce faux visage de fer. Lorsque j'ai achevé ma gueulante, elle s'est lentement approchée de moi. Je n'ai pas eu le temps de comprendre, que mon masque gisait sur le ponton. Elle leva sa main, et la passa doucement sur mon visage broyé. Pour la première fois je découvrais une face cachée, inédite...insoupçonnable. Elle ne ressemblait plus à cette femme froide, celle qui tue en prenant plaisir à voir souffrir. Cette fois, on ne pouvait surprendre que douceur et beauté sur ce visage d’albâtre. Sa main s'éclaira alors d'une lueur rouge sombre, et je sentit sur mon visage mes cicatrices se rétracter. Elles ne disparaitraient jamais, mais je sentais la douleur permanente s'apaiser un peu. Un sourire tendre s'étirait sur ses lèvres.

Je comprends le privilège qu'elle me fait, je sais que peu de personne peuvent prétendre l'avoir vue comme elle l'est maintenant. J'en suis flatté, mais mon ego est la dernière chose qui me préoccupe. Elle prend alors la parole, et je l'écoute en silence.
Lorsqu'elle finit, je la regarde dans les yeux. Elle se rapproche et pose un baiser sur mon front.

Je lui prend alors les mains et y dépose moi aussi un baiser. Mettant fin à ces embrassades, je me penche et ramasse mon masque. Je sais que maintenant je ne le porterai plus pour me cacher, mais pour montrer au monde ce que le destin m'a fait subir, et pour montrer que je suis encore debout. Je passe ma main sur le morceau de fer. Mobilisant mes pouvoirs, un faible rayon s'échappe de ma paume et vient frapper le masque. Lorsque je stoppe le rayon destructeur, des scarifications diverses et variées, des traces de brulures restent dessus. Il ressemble à s'y méprendre au vrai.
Je le pose alors sur mon visage, sa place.

- Je ne l'enlèverai pas, il fait partie de moi maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une amie ? [pv Miku]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une amie ? [pv Miku]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amie ou Ennemie ? [feat Hiragane Miku]
» recherche amie
» Amie, ennemie...[Victoire+Marianne] - [terminé]
» La pirate, cette amie versatile... [Pv]
» Une matinée entre amie [Nuage de Rêve]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enkidiev ou Irianeth :: Irianeth :: Le quai-
Sauter vers: