Enkidiev ou Irianeth

Les chevaliers d'Émeraude
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Telle est la vérité (Pv)

Aller en bas 
AuteurMessage
Aya
Reine des fées
Reine des fées
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 30/01/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage: 200
Âme-soeur: Aucune
maitre/écuyer: ///

MessageSujet: Telle est la vérité (Pv)   Mer 30 Jan - 11:31

Le regard lunatique, la reine était debout à la bordure de la rivière Mardall alors que ses longs cheveux bleus voguaient lentement au rythme du vent. La jeune femme avait vécue une perte de son si tendre époux il y avait de cela maintenant un siècle et elle était toujours attristée dans une part de son coeur. Surtout lorsqu'elle venait à la rivière Mardall car c'était dans cet endroit que lui et elle se retrouvaient en amoureux afin de partager de doux moments comme des piques-niques, des balades ou même se baigner. Fermant les paupières, la reine des fées sentit quelque chose de liquide mais doux couler contre sa joue légèrement rosée. Redressant lentement sa fine main, elle recueillit la larme translucide du bout de son index et la regarda durant quelques secondes avant de la laisser sécher contre sa douce peau. Aya avait un sentiment de vie mais la reine ne comprenait pas pourquoi en même temps que ce vide elle ressentait une opression, comme si quelque chose lui avait été caché, ou que quelqu'un lui avait mentit. Lorsqu'elle était devenue magicienne des Fées, on lui avait dit que sa puissance débordait au-delà des magiciens normaux, ce qui n'était pas normal à prioris. La fée disait alors que cela devait être un cadeau des cieux, qu'elle était douée. Pour la première phrase elle ne pouvait pas mieux dire!


Prenant une grande inspiration, la reine se détournait afin de marcher le long de la rivière Mardall. Elle savait que cette rivière traversait d'autres royaumes mais elle aimait bien se réfugier dans cet endroit lorsqu'elle n'avait pas la tête à rester avec tous ses conseillers et de faire son devoir de reine. Tout le monde avait besoin à un moment de se vider la tête et de pouvoir penser à autre chose. La jeune femme sentit une bourrasque légère de vent venir caresser son visage. Prenant une grande inspiration, la reine se sentait bien dans la nature de son royaume. Elle se sentirait certainement aussi à l'aise dans le royaume des elfes. La nature était son terrain, c'était là où elle avait vu le jour, qu'elle avait grandit et que les meilleures choses comme les pires lui étaient arrivées.


Aya réussit enfin à revenir à elle complètement, hors de ses pensées légèrement ténébreuses et tristes. La reine se pencha afin de ramasser quelques petites fleurs qui étaient disposées ici. L'herbe dans son royaume était d'un bleu royal, les arbres translucides et les les fleurs ici - quelle chance d'ailleurs - étaient de plusieurs sortes de couleurs et c'est certainement dans son royaume qu'on peut voir le plus de couleurs et le plus de sortes de fleurs possibles. Soudain, elle ne sentit plus la pleine plénitude de l'endroit. Comme si quelqu'un venait de gâcher tout ce silence. La reine se redressait donc afin de se retourner pour voir si quelqu'un ne serait pas arrivé en douce derrière elle..
Revenir en haut Aller en bas
Tharivor
Dieux
Dieux
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 01/06/2012

Feuille de personnage
Âge du personnage:
Âme-soeur:
maitre/écuyer:

MessageSujet: Re: Telle est la vérité (Pv)   Mer 30 Jan - 12:11

Tharivor était revenu sur le royaume des félins afin de reprendre de l'énergie, sa mère l'avait convoqué dans la tanière principale, elle le regardait d'un air mauvais elle avait appris qu'il était retourné sur le continent de parandar mais elle ne lui avait fait qu'un petit sermon, le jeune dieu l'avait écouté d'une oreille, il n'avait que faire de genre de réprimande et sa mère savait aussi qu'il retournerait sur continent sans son accord, elle le laissa donc partir dans sa tanière, le dieu avait mis un peu de tout dans cette endroit, des armes du continent des hommes, des plantes et toute sorte de peau d'animal sauvage qu'il avait tuer alors qu'il c'était fait attaquer par ces derniers, il avait jamais vraiment voulu tuer mais se défendre sur le continent des hommes étaient essentiel sinon sa carapace corporel ne pourrait pas résisté, il regarda ces trophées puis se dirigea vers la fontaine de transfert, il regarda dedans, un endroit tranquille pour réfléchir c'est tout se qu'il cherchait, il pensa au royaume des elfes mais sa lui rappellerais trop l'aventure d'une nuit qu'il avait eu avec Lilvia, il opta plutôt pour le royaume des fées qui était calme pendant cette saison, l'image du royaume apparu dans la fontaine et il se laissa tomber dedans, une fois arriver sur le continent il regarda autour de lui un paysage magnifique les arbres de cristal où l'ont pouvait voir la sève coulé a l'intérieur comme le système sanguin d'un homme, les fleurs géantes et tout les animaux qui étaient pas perturbé pas la présence d'un inconnu sur leur territoire.

Le jeune dieu inspira profondément d'un coup un odeur lui piqua le nez, cette odeur de magie était trop habituel pour lui, une personne de sang divine était la, il ne pouvait pas dire quel genre de panthéon mais il y avait un dieu ou une déesse non loin, il se dirigea vers cette odeur, contrairement a se qu'il pensait se n'était pas un dieu proprement dit mais une maitre magicienne, une fée au ailées blanches intrigué il s'approcha doucement, de cette personne mais cette démarche avait été détecter, la jeune fée se retourna, le dieu était toujours habiller de sa tunique noir avec sa cape rouge qui cachait le bas de son visage et suivant ces mouvement avec élégance, il leva doucement les mains pour montré qu'il n'avait aucune arme sur lui et se rapprocha doucement laissant quand même quelque mètres entre la fée et lui, il prit la parole d'un air doux.


Je ne vous veux aucun mal mademoiselle, je me présente je m'appelle Tharivor, je suis un voyageur. J'était juste intrigué de voir enfin une fée de mes propres yeux on m'avait souvent dit que c'était des êtres magnifiques et je confirme ses dires.

Tharivor inclina doucement la tête, il ne voulait pas dévoilé directement sa divinité avant de savoir a qui il avait a faire car si c'était une maitre magicienne il pourrait avoir des soucis avec le dieu reptilien, il regarda donc la fée attendant une réponse de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Aya
Reine des fées
Reine des fées
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 30/01/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage: 200
Âme-soeur: Aucune
maitre/écuyer: ///

MessageSujet: Re: Telle est la vérité (Pv)   Mer 30 Jan - 12:30

Ce n'était pas de voir quelqu'un devant elle la surprise. C'était qu'un pur étranger, qui n'était pas une fée, était sur son territoire. La reine n'avait eu aucune mention d'un tel visiteur. Et son accoutrement fit légèrement douté la souveraine. Mais Aya avait toujours eu bon coeur et elle accueillait chaque personne comme il se devait. La chance était offerte, la main tendue mais dès que quelque chose arrivait et que cela trahissait sa confiance, jamais plus sa main ne serait tendue. La fée avait toutefois une âme très charitable mais il ne fallait pas pousser le bouchon trop loin et surtout de profiter de cette main qu'elle tendait à tous les étrangers qui passaient par ci et par là. L'inconnu avait sur lui une tunique d'un noir de jais avec une cape de couleur vermeille. Les couleurs s'adjancaient bien ensemble, cela lui allait bien mais ce style était légèrement sombre au goût de la reine. Elle n'avait aucune idée de qui elle était mais la seule chose qu'elle ressentait de lui c'était une magie plus forte que la tienne. S'il tentait par une quelconque manière de masquer ses pensées, elle ne pourrait pas y accéder. Cela était sûr et certain de son côté.


Je ne vous veux aucun mal mademoiselle, je me présente je m'appelle Tharivor, je suis un voyageur. J'était juste intrigué de voir enfin une fée de mes propres yeux on m'avait souvent dit que c'était des êtres magnifiques et je confirme ses dires.


Les yeux bleus pâles de la reine s'arrêtèrent sur les paroles de Tharivor. Il était vrai que la beauté des fées étaient souvent réputées et surtout parce qu'on n'en voyait pas souvent. Son peuple se cachait souvent des autres parce qu'il n'avait rien à affaire avec la guerre et que les fées détestaient la violence. Aya n'avait aucune arme sur elle et de toute manière elle ne comptait pas en utiliser dans un tel endroit. S'il lui arrivait quoi que ce soit, elle se téléporterait ailleurs dans son château afin de pouvoir se libérer. C'était certainement l'un des meilleurs moyens si cet homme tentait quoi que ce soit envers elle. Mais elle ressentait plutôt une onde bienveillante émanée de lui, contrastant avec son style vestimentaire.


- Je vous remercie de votre compliment. Je me prénomme Aya, je suis la Reine des Fées et vous êtes donc sur mes terres. Puis-je donc ainsi peut-être vous offrir mon humble hôspitalité si vous comptez rester pour quelques temps. Le royaume des fées est fort accueillant et la nourriture y est forte intéressante et goûteuse. Vous remarquerez d'ailleurs toute la beauté que nous avons à offrir.


Un charmant sourire radieux éclairait le visage de la reine alors qu'elle parlait. Ses grands ailes blanches aux quelques rayons bleutées étaient levées depuis tout à l'heure derrière son dos mais elles ne battaient pas. La fée ne faisait aucun effort à les garder ainsi en place. C'était étrange du moins comment elle ressentait l'aura de cet homme, comme si quelque chose en celle-ci lui appartenait aussi. Elle ignorait en fait que cela était sa propre aura divine. Aya avait accueillit Tharivor avec respect et gentillesse. Cela ne lui dérangerait point de lui offrir hôspitalité pour la nuit ou pour quelques jours au sein de son château. Les longs cheveux bleus de la souveraine furent doucement balayés par un petit vent qui venait de se lever, parvenant du sud vu sa tendre chaleur..
Revenir en haut Aller en bas
Tharivor
Dieux
Dieux
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 01/06/2012

Feuille de personnage
Âge du personnage:
Âme-soeur:
maitre/écuyer:

MessageSujet: Re: Telle est la vérité (Pv)   Jeu 31 Jan - 2:30

Le regarde la fée croisa celui de Tharivor, elle avait des yeux bleus un peu comme ceux du dieu, sa chevelure était bleu aussi c'est la première fois que le jeune dieu voyait une couleur pareil pour une chevelure, il observa la jeune fée en détails elle avait un corps qui paraissait aussi fragile que du verre, mais ne jamais se fier au apparence, la fée l'observait dans le détails il la senti même essayer de rentré dans sa tête, une tentative veine car le dieu félin ne laissait personne rentré dans son esprit pour éviter que des secrets soit découverts, il écouta la fée c'était donc la reine de royaume, sans plus attendre le félin mit un genou a terre pour le respect de la royauté, il resta comme jusqu'à que la reine est fini de parler, elle lui proposait de rester dans le royaume un jour ou plus, Tharivor pouvait pas rester plus de quatre jour dans le monde des vivants sans utiliser sa magie, il prit la parole a son tour.


Je ne resterais pas plus d'un jour majesté, je n'aime pas abusé de l'hospitalité des gens et je ne peux pas me permettre de rester plus longtemps non plus. Oui ce royaume est magnifique mais je connais un royaume qui l'égale.


Tharivor sentait que cette fée n'était jamais rentré en contact avec le monde des divins car elle n'avait pas reconnu la magie qu'il avait en lui, il n'allait pas se transformer devant elle car sa pouvait lui faire un choc, même si il mourrait d'envie de lui montré sa vrai forme, il attendrait que la reine des fées lui demande ces origines, pour le moment il attendit qu'elle lui montre le chemin de son château.
Revenir en haut Aller en bas
Aya
Reine des fées
Reine des fées
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 30/01/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage: 200
Âme-soeur: Aucune
maitre/écuyer: ///

MessageSujet: Re: Telle est la vérité (Pv)   Jeu 31 Jan - 7:58

Quelque chose au fond de la jeune femme lui disait que cet étranger n'était pas n'importe qui au fond, comme si une petite voix à l'intérieur d'elle lui disait de se méfier mais à la fois de lui faire confiance. Mais il avait fait preuve d'un respect en posant ainsi genou au sol lorsqu'elle avait prononcé ses mots sur sa personne. Les longs cheveux bleus de la reine se laissaient bercer au vent comme si ce n'était qu'un fleau d'une petite cascade qui ne cessait de couler. La souveraine détourna quelques instants les yeux de son interlocuteur pour les tourner vers la rivière. L'eau de cette rivière semblait encore plus bleue et transparente que la plupart des autres royaumes. Fées était après tout l'un des plus beaux royaumes en couleurs sauf au niveau du panthéon. Aya n'a jamais visité le royaume des dieux et la jeune femme se dit, intérieurement, qu'elle ne le visiterai jamais à moins qu'un jour la mort ne vienne la chercher. Mais elle n'était pas vraiment prête à mourir pour le moment. Loin de là. Les yeux bleus de la reine fixaient les poissons qui nageaient tranquillement dans l'eau avant de doucement se retourner pour regarder Tharivor. S'il aurait parlé, elle se serait bien entendu déjà retournée vers lui plus tôt.


Je ne resterais pas plus d'un jour majesté, je n'aime pas abusé de l'hospitalité des gens et je ne peux pas me permettre de rester plus longtemps non plus. Oui ce royaume est magnifique mais je connais un royaume qui l'égale.


Pour elle, la beauté de chaque chose n'était d'égalité qu'avec les yeux de celui et de celle qui la regarde. Chaque chose, infime soit-elle, était percue différemment de chaque personne. Comme chaque femme, d'ailleurs, aux yeux d'un homme sera tout simplement différente en sa beauté. Que cela soit simplement d'une petite parcelle de son coeur. Cette infime chose pourrait faire la différence d'un coeur amoureux et d'un coeur amical. Il lui fut fort dommage d'entendre dire de Tharivor qu'il ne pourrait pas rester plus d'un jour. Il ne pourrait ainsi pas profiter de toute la beauté et aussi de toute l'offre que pouvait donner le royaume des Fées.


- Il est fort dommage que vous ne puissiez rester plus longtemps. J'essayerai donc de vous faire découvrir un peu en majorité ce que le peuple peut vous offrir. Si vous voulez bien me suivre, je vous amène à mon palais .


Aya hocha légèrement la tête et fit lentement volteface avec grâce et se mit à marcher. Ses pas étaient moyennement rapides. Ses pieds ne s'enfoncaient presque aucunement contre le sol. Ses grandes ailes blanches légèrement bleutées étaient bien dressées derrière son dos. Lorsque la jeune femme vint proche de son palais, toutes les fées sur place posèrent la révérence afin de laisser passer respectueusement leur reine. Lorsque la souveraine arrivait aux grandes portes de son palais, elle les poussait avec douceur et pénétra dans un grand espace. Les murs étaient presque transparent mais on ne voyait pas vraiment de l'autre côté puisqu'ils étaient flous. Le palais était presque entièrement fait de cristal, de verre. Chaque marches étaient fait de quartz. Lorsqu'on regardait certaines chaises que l'on pouvait voir, celles-ci ne touchaient même pas le sol et elles étaient recouvertes d'un magnifique et somptueux coussin bleuté.


- Bienvenue chez moi. Avez-vous besoin de quelque chose en particulier? Peut-être de prendre un bain, de manger ou même boire?
Revenir en haut Aller en bas
Tharivor
Dieux
Dieux
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 01/06/2012

Feuille de personnage
Âge du personnage:
Âme-soeur:
maitre/écuyer:

MessageSujet: Re: Telle est la vérité (Pv)   Jeu 31 Jan - 8:57

Tharivor regarda la reine des fées se diriger vers lui, il l'écouta parler elle voulait lui montré les merveilles du royaume des fées, il est vrai qu'il pourrait rester un jour de plus ou même plus mais si il utilisait sa magie il devrait se téléporter a son royaume céleste avant de ne plus pouvoir rien faire, il suivi la reine quand elle se mit a marcher, au début il ne voyait pas le château mais quand il aperçu les murs, le jeune dieu resta sans voix, il avait entendu parler de se royaume magique que seul les fées pouvait voir et qui était cacher au yeux des autres, il connaissait se genre de magie mais il ne pouvait pas l'utiliser sur le royaume des fées, il regarda la reine rentré en poussant délicatement la porte, il arriva dans une grande salle ou les murs était transparent mais on ne pouvait pas voir au travers comme si tout était flouté, il suivi la reine dans se château fait de cristal et de verre, il marchait doucement de peur de casser quelque chose, la jeune fée s'arrêta et lui parla, il n'avait pas particulièrement faim mais la soif était toujours présente chez lui, les bains étaient bien utile pour des personnes qui existait vraiment dans le royaume des mortels mais pas pour les dieux, il resta debout et répondit avec douceur a la reine.


Si vous avez un peu de thé, je ne suis pas contre. Ce château est magnifique, j'avais entendu parler des légendes sur le royaume cacher des fées, vous m’honorez de me montré votre château, moi qui ne suit qu'un simple voyageur.

Tharivor ne mentait pas tout a fait il était vraiment un voyageur par contre simple ce n'était pas le cas, il ne pouvait pas mourir a part contre un dieu ou une arme anti-dieu mais cela faisait longtemps que se genre d'arme avait disparu, le jeune dieu regarda atour de lui enregistrant chaque centimètre de la pièce dans sa tête, il se pourrait se téléporter ici si il avait un soucis un jour. Il se devait de découvrir le plus de chose possible dans se royaume qui semblait cacher tellement de mystère...
Revenir en haut Aller en bas
Aya
Reine des fées
Reine des fées
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 30/01/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage: 200
Âme-soeur: Aucune
maitre/écuyer: ///

MessageSujet: Re: Telle est la vérité (Pv)   Jeu 31 Jan - 10:41

Aya vit un de ses conseillers se diriger vers la droite. Le suivant discrètement du regard, la jeune femme se disait que son petit voyage à la rivière Mardall avait donné signe à ses conseillers de ne pas venir la voir. Seulement s'il y avait quelque chose d'urgent, c'était dans cette siutation qu'elle autorisait uniquement ceux-ci à venir la déranger. Ils n'étaient pas stupides pour voir que la Reine avait amené un invité avec elle dans les murs du château. Grâce à sa présence, Tharivor avait pu entrer dans le palais et pouvoir en voir toute sa splendeur. Car c'était un château qui était d'ordinaire invisible aux yeux des gens qui entraient en ses terres. Aya respirait doucement. Avec les fleurs géantes tout autour du palais, on pouvait sentir une légère odeur florale qui pénétrait dans le palais. C'était une odeur tout simplement magnifique et qui aidait surtout à se détendre.


Si vous avez un peu de thé, je ne suis pas contre. Ce château est magnifique, j'avais entendu parler des légendes sur le royaume cacher des fées, vous m’honorez de me montré votre château, moi qui ne suit qu'un simple voyageur.


La reine sourit doucement et fit signe à Tharivor de la suivre. La jeune femme se dirigeait uniquement dans une pièce spécifique des cuisines. Dans son palais, il y avait plusieurs portes pour pouvoir accéder à différentes parties des cuisines car Aya avait fait en sorte que tout ne se mélange pas dans une seule pièce. Les breuvages étaient dans une pièce, les petits gâteaux de l'autre, les fruits et légumes dans une pièce, les viandes dans une autre. Et il y avait un grand centre gelé. La souveraine s'arrêtait dans celle des brevages afin de pouvoir faire un thé. Aya fit un thé à la camomille, espérant que cette saveur lui plaît. Se retournant ensuite vers son invité, la souveraine lui tendit la tasse chaude et fumante.


- Je vous remercie pour vos compliments. Voici votre thé. Si ce n'est pas trop indiscret de ma part, pourquoi ne pouvez-vous pas resté plus d'une journée dans mon royaume?


Peut-être était-il simplement attendu autre part, peut-être une femme l'attendait-elle chez lui? Aya prit aussi un thé mais elle attendit qu'il se refroidisse un peu avant d'en boire la première gorgée. La fée se disait que ce monde était très vaste et elle ignorait bien entendu que beaucoup de souverains étaient corrompus. Pourtant, ce n'est pas trop dans son esprit de rejoindre le continent ennemi. Elle est même prête à prendre part à une guerre sanglante afin d'avoir la plus juste des justices et pourtant Aya croyait que son peuple serait bien en accord avec son choix.
Revenir en haut Aller en bas
Tharivor
Dieux
Dieux
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 01/06/2012

Feuille de personnage
Âge du personnage:
Âme-soeur:
maitre/écuyer:

MessageSujet: Re: Telle est la vérité (Pv)   Jeu 31 Jan - 11:53

Tharivor regarda la fée qui lui indiquer de la suivre, il ne se fit pas prier, il ne voulait pas être désagréable pour son hôte, il rentra dans plusieurs salles avant d'arriver a une salle qui était rempli de petit chose pour faire du thé il sentait n'importe qu'elle odeur avec l'odorat qu'il avait, il regarda la reine lui préparer le thé, de la camomille ce n'était pas son parfum préféré mais il n'était pas difficile a se niveau la, il prit la tasse et prit une gorgé tout en écoutant la jeune fée, elle demandait enfin pourquoi il ne pouvait pas rester dans le royaume plus d'une journée, il téléporta une sorte de petite table a lui qu'il avait remarquer dans l'une des salles et y déposa la tasse dessus il prit doucement la parole.

Je vais vous montré pourquoi mais je vais vous demandez de ne pas avoir peur...

Tharivor se concentra quelque seconde et sa peau commença a se recouvrir d'un pelage blanc et noir, il tomba sur les genoux posant les mains au sol tout sa se transformer petit a petit en animal les mains et les pieds était devenu des pattes, sa longue chevelure noir c'était plaquer contre son dos mettant une large trace noir sur le long du pelage, ces yeux avait des pupilles verticales comme les félins et toujours aussi bleu que l'océan, il regarda la jeune fée inclinant doucement la tête avant de reprendre sa forme humaine.

Je vais mieux me présenter je me prénomme Tharivor je suis le dieu félin de la sagesse et de la loyauté. Je ne peux pas rester car je ne sais pas combien de temps je peux tenir dans le royaume des mortels sans utiliser ma magie.

Le jeune dieu prit sa tasse a nouveau buvant doucement le reste du contenu et la reposant sur la petite table.

Je vous l'ai dit je ne vous veux absolument aucun mal mais j'ai ressenti en vous une magie qui était différente de celle des mortels qui vivent sur se continent, je voulais juste me renseigner sur votre personne.
Revenir en haut Aller en bas
Aya
Reine des fées
Reine des fées
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 30/01/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage: 200
Âme-soeur: Aucune
maitre/écuyer: ///

MessageSujet: Re: Telle est la vérité (Pv)   Jeu 31 Jan - 12:23

La reine se doutait que la saveur de camomille ne pouvait pas être la préférée de tout le monde. Elle pouvait lui demander quelle sorte il préférait mais la jeune femme faisait souvent essayer des choses aux gens qui l'entoure, surtout avec ses invités. Mais lorsqu'elle s'apercevait que ca ne faisait pas trop leurs affaires, elle changeait de tactic et devenait plus attentive encore à leurs besoins. Certes la reine ne ferait pas tout pour ses invités, il y avait tout de même une limite à toute l'hôspitalité qu'elle pouvait offrir. Alors qu'elle avait demandé pourquoi il ne pouvait rester plus d'une journée dans son royaume, la jeune femme vit une table apparaître directement sous ses yeux. Elle recula simplement d'un pas pour éviter d'être attaquée. Évidemment elle ne fut pas impressionnée par une telle magie puisqu'elle avait plusieurs bons magiciens dans son royaume. La seule chose qu'elle ignorait c'était que Tharivor était un dieu et que sa magie était bien plus grande. Alors que la reine observait la table qui était apparut devant ses yeux, elle redressait son regard bleuté vers son interlocuteur alors que celui-ci disait qu'il allait lui montrer. Il lui demandait de ne pas avoir peur. Il y aurait donc une raison qu'elle s'inquiète? Bien souvent, lorsque quelqu'un disait une telle chose c'était bien parce que quelque chose allait arriver. Qu'avait donc à cacher cet homme?


Soudain, Aya vit Tharivor changer de forme peu à peu devant ses yeux. Une transformation animale ne lui était nullement impresionnante puisqu'elle connaissait des gens qui possède la caractéristique de pouvoir se transformer en un animal, surtout un félin. La reine croisa lentement ses mains derrière son dos, attendant que l'homme revienne à sa forme originale. La souveraine trouvait sa forme animale plutôt belle, trouvant toujours que les animaux possèdent une beauté propre à eux, bestiale et sauvage à la fois. Surtout que les félins possèdent tout simplement une beauté naturelle féline qui leur était totalement propre aux félins. Aya vit soudainement l'homme revenir à sa forme originale.


Je vais mieux me présenter je me prénomme Tharivor je suis le dieu félin de la sagesse et de la loyauté. Je ne peux pas rester car je ne sais pas combien de temps je peux tenir dans le royaume des mortels sans utiliser ma magie.


Cette fois-ci la surprise paraissait bien sur le visage de la reine. Un dieu? Vraiment? Elle était donc en présence d'un homme qui parvenait des cieux, de cette place où elle ne pourrait certainement pas la voir jusqu'à ce que la mort n'arrive à elle. Elle avait longtemps été mitigée dans leur existence. À la fois elle pensait qu'ils existaient et à la fois elle se disait qu'ils n'existaient pas. Ils ne faisaient pas grand chose dans leur monde pour aider les humains et les autres peuples, c'était donc pourquoi la jeune femme se posait de telles questions.


Je vous l'ai dit je ne vous veux absolument aucun mal mais j'ai ressenti en vous une magie qui était différente de celle des mortels qui vivent sur se continent, je voulais juste me renseigner sur votre personne.


Une magie différente de celle des mortels? Elle ne comprenait pas vraiment où ce dieu voulait en venir et surtout de quoi il voulait vraiment lui parler. Aya s'éloigna doucement de ses pas si légers qu'on ne l'entendait même pas marcher. Ses longs cheveux bleus ondulés cachèrent son visage alors qu'elle faisait dos à Tharivor, déposant sa tasse chaude sur une surface solide d'un comptoir.


- Je n'ai pas peur des dieux et ni de votre transformation puisque cela m'est déjà parvenu d'en voir. Cependant, je suis très surprise qu'une personne de votre sang s'intéresse à une simple reine qui ne fait que son devoir pour son royaume. Mais il y a une chose que je ne comprends pas vraiment... que voulez-vous exactement dire par mon sang qui est différent de celui des mortels?
Revenir en haut Aller en bas
Tharivor
Dieux
Dieux
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 01/06/2012

Feuille de personnage
Âge du personnage:
Âme-soeur:
maitre/écuyer:

MessageSujet: Re: Telle est la vérité (Pv)   Ven 1 Fév - 1:31

A en croire le visage étonné de la jeune fée elle n'avait jamais vu de dieu sur le continent des humains, c'est vrai que les dieux reptiliens descendait rarement sur terre, contrairement au autre panthéon qui aimait vivre un peu avec les mortels car il apprenait tellement de chose pendant leur voyage, la fée lui tourna le dos, le jeune dieu avait du la perturbé avec ces précédentes paroles, il la regarda mais n'entra pas dans sa tête, il lui laissa le temps d'encaisser cette nouvelle. Puis elle pris la parole elle n'avait pas peur des dieux et des transformations car elle en avait déjà vu avant, cela fit sourire le dieu félin les sorciers qui se transformait en félin était rarement des humains mais cela pouvait être possible que certain soit mortel oui, elle était étonnée que Tharivor s’intéresse a son sang divin, a vrai dire se sang divin il le reconnaissait c'était le même que tout les reptiles du panthéon de parandar, mais c'était rare qu'un dieu ou une déesse vienne s'accoupler avec une fée car cette race n'aimait pas trop mélanger son sang avec les autres étrangers. Puis elle lui posa la question qu'il attendait depuis quelque temps.


- Se que je veux dire par la c'est que votre sang n'est pas celui d'un mortel, chez les dieux félins voyez vous il y a se qu'on appel les traqueurs, je fait parti de ses traqueurs, je détecte les fils et filles de dieux ou déesses de loin et j'ai senti votre appartenance au panthéon du dieu parandar, mais votre sang est moin divin qu'un enfant direct, je pense que votre mère ou votre père était un maître magicien. Je suis désoler de vous apprendre cela comme sa mais je me dois de vous dire la vérité. Vous faites parti du panthéon reptilien.

Tharivor n'avait pas dit sa d'un ton sec mais plutôt d'un ton calme et doux pour laisser le temps a la reine de faire rentré l'information dans sa tête et surtout de l'accepter, elle n'était pas une simple fée cela était certain, dommage qu'elle soit du panthéon reptilien elle aurait pu faire une belle immortel chez les félins.


- Si vous avez des questions n'hésitait pas j'y répondrais comme je pourrais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Telle est la vérité (Pv)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Telle est la vérité (Pv)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perte des points en dextérité après Up
» Comment avouer une vérité pareille?
» Dextérité main gauche-main droite
» Une punition méritée, vraiment? [Jane]
» Célérité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enkidiev ou Irianeth :: Enkidiev :: Les royaumes du nord :: Fées :: Rivière Mardall-
Sauter vers: