Enkidiev ou Irianeth

Les chevaliers d'Émeraude
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'heure de la libération

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 17/12/2012

MessageSujet: L'heure de la libération   Ven 8 Fév - 6:14

La journée se passe dans le château d'émeraude tout paraît tranquille, les marchands sont dans la cour en train de vendre la marchandise pour approvisionner le château en ressource que les paysans d'émeraude ne peuvent pas produire, les gardes sont sur la mur en train de faire leur ronde quotidienne et dérisoire a la longue, les servantes préparent le dîné pour le soir et prépare le hall pour que les chevaliers mangent tranquillement, sauf qu'il y a un petit détails dans le château un loup blanc se promène seul dans les couloirs grognent a tous ceux qui essayent de s'approcher de lui, il a même failli mordre un des gardes qui voulait l'amener a l'écurie, se loup reste devant une porte devant l'aîle des chevaliers, comme si il attendait quelque chose ou quelqu'un, que se passe t'il dans cette chambre, pourquoi cette bête ne veux pas bouger ?
Revenir en haut Aller en bas
Mélissandre
Chevalier d'Emeraude
Chevalier d'Emeraude
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 22/08/2012
Localisation : perdue

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans
Âme-soeur: Thalion mais ne le sais pas encore
maitre/écuyer: elle n'a pas eu de maître mais attends son écuyer

MessageSujet: Re: L'heure de la libération   Ven 8 Fév - 13:02

Mélissandre était allongée sur son lit prenant un peu de répit bien mérité a son gout, et oui depuis quelques jours, la jeune femme n'arrêtait pas un instant.
Elle jonglait entre l'entraînement de son écuyère, ses entraînement a elle, et le reste du temps a la bibliothèques dévorant un a un les livres qui lui tombaient sous la main a t'elle point qu'elle ne remarqua pas l'absence de Thalion, vu qu'elle apercevait son loup de temps en temps.
Mais pour une fois que je pouvais me reposer je laissais voguer mon esprit allant a la rencontre de celui de mon frère d'arme qui faisait battre mon coeur, mais je me heurta a un mur le choque me fît tomber du lit.

Je restais quelque instant le regard perdu dans le vide sans comprendre se qui c'était passé alors je me redressa et me rassit sur mon lit fermant les yeux pour me concentrer de nouveau.
Mon esprit toucha le fil qui nous liait tout les deux et le suivit s'arrêtant de nouveau devant se même mur, un mur froid et lorsque j'essaya de le passer ma surprise fut encore plus grande de sentir un froid encore plus intense presque mauvais me repousser de son esprit et de briser le lien qui ne tenait maintenant plus qu'a un fil craignant de m'y accroché de nouveau par peur qu'il ne se brise pour de bon.

je sorti de ma transe trempée de sueur et perdue, je ne connaissais pas cette magie des âmes-soeur mais l’inquiétude était la j'étendit mes perception au delà de ma chambre et sentit un autre esprit froid presque a l'identique de son maître mais ne comprenait pas alors je me passa rapidement de l'eau fraîche et me sécha puis enfila une tunique noir toute simple gardant mes ailes toujours bien cachée grâce a la magie d'un harnais créé exprès pour moi, car je gardait se secret depuis toujours et seul son ami Allay connaissait cette par de moi-même.

je me dépêcha d'aller rejoindre l'animal talonnée par son propre familier et s'arrêta a quelques pas du loup, puis m'agenouilla devant lui attendant qu'il s'approche mais deux main posée sur mes genoux paumes vers le sol pour lui faire comprendre qu'il n'avait pas a craindre quoi que ce soit de moi.
Et j'attendit ainsi de longue minutes j'aurais aimé comprendre se qui se passait plus vite car je savait qu'un malheur pesait sur nous mais je ne pouvais me permettre de brusquer le loup qui était le seul par qui je pouvais encore passer pour retrouver mon bien aimé.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 17/12/2012

MessageSujet: Re: L'heure de la libération   Jeu 21 Fév - 9:00

Le loup était rester devant la porte de la chambre depuis des heures, il avait vu quelque petite chose avant le départ de son maître même si se dernier avait perdu la conscience il restait sans le vouloir en contact avec lui sans pour autant donner d'image, mais il savait ou il était, les gardes étaient venu chercher la bête qui c'était allonger devant la porte mais personne n'avait pu le déloger de son endroit, la bête regardait autour de lui dans l'espoir de voir son maître revenir, mais rien depuis quelque heure, quand la femme arriva il avait pris pour habitude de grogner il ne put la reconnaitre que quand cette dernière fut plus près, il lâcha un petit râle il n'aimait pas spécialement cette femme qui lui avait voler son maître, elle se baissa a son niveau mettant les mains vers le sol, le loup regarda la scène sans rien dire, elle devait chercher son amant, le loup s'approcha doucement, laissant sa tête passer sous la main de la jeune femme, lui montrant les dernières images qu'il avait vu de son maître et la ou il ressentait sa présence, il baissa la tête doucement lâchant un petit râle et se coucha au pied de la jeune femme
Revenir en haut Aller en bas
Mélissandre
Chevalier d'Emeraude
Chevalier d'Emeraude
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 22/08/2012
Localisation : perdue

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans
Âme-soeur: Thalion mais ne le sais pas encore
maitre/écuyer: elle n'a pas eu de maître mais attends son écuyer

MessageSujet: Re: L'heure de la libération   Dim 14 Avr - 12:03

J'attendis que le loup se décide a venir de lui même, et l'attente ne dura pas tant que sa il s'approcha et laissa mes mains le caresser.
Je me concentra sur le loup comprenant qu'il n'allait pas bien et comme moi devait ressentir le danger qui pesait. Mais je fus encore plus surprise quand se fut des sensations qui me parvenaient il ne "voyait" pas vraiment mais plutôt il ressentait.
Je ne bougeais pas continuant à le caresser jusqu'à se qu'il se couche a mes pied, ensuite je me mit a essayer de réfléchir rapidement et ne sachant pas a qui m'adressé je fermais les yeux quelques instants en repensant a tout cela et je fis un prière muette, priant les dieux qu'il veille sur lui et qu'il ne lui soit rien arrivé.
Je me releva en partis en courant vers ma chambre pour me changer et enfiler mon armure aussi vite que possible réfléchissant encore a quoi faire en nouant mes longs cheveux...
Revenir en haut Aller en bas
Jerae
Soldat Magique d'Emeraude
Soldat Magique d'Emeraude
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 08/05/2011
Age : 20
Localisation : Toujours près du roi

Feuille de personnage
Âge du personnage: 23 ans
Âme-soeur: Personne pour le moment mais une humaine est recherchée :)
maitre/écuyer: Personne

MessageSujet: Re: L'heure de la libération   Sam 29 Juin - 9:01

Journée longue qui s'annonçait et moi j'en savait rien.. Maudite vie ! d'abord se faire harponner par deux soulard de gardes qui pendant de nombreuses années m'ont détruit ma terminaison nerveuse, ensuite je dois devenir le protecteur d'un roi qui a disparut, on ne sait ou et moi, bah je suis penaud, on me dit que je peux devenir un soldat dans l'armée mais sa me plait pas trop, alors je crée un poste rien que pour moi, soldat magique, il faut que je vois avec le chef des chevaliers pour voir si je peux les accompagner dans leurs missions. Je me lève donc de bonne heure. Le soleil n'est même pas levé, bref je vais me laver et me changer, je prend mes armes avec moi. Je marche rapidement dans les couloirs du château, les domestiques me regardent bizarrement, je ne comprend pas pourquoi, mais bref, passons.

Je comprends pourquoi ils me regardaient comme ça, au bout du couloir, 6 gardes sont là, les anciens qui devaient s'occuper du roi a qui on a viré le poste pour moi. Maintenant que le roi a disparu et qu'ils en choississent un autre ils doivent avoir les boules. Logique. J'arrive a leur hauteur et ils me bloquent le passage, je m'arrête donc et les regarde.

- je n'ai pas vraiment le temps là, si vous pouviez me laisser passer

- Ah bon tu n'as pas le temps ? Pourquoi ? Tu n'as plus de job je pense ? Nous non plus d'ailleurs, et la faute a qui ? a Toi espèce de pauvre gosse. Je vois pas ce que t'as de plus que nous six réunis. Et si je veux le voir par moi même il va falloir te pousser a bout non ?


Sa phrase n'était pas finie que je lui adressais un coup bien placé dans le nez, un craquement et il tomba par terre. Il avait du avoir mal. je profitait de la surprise pour me casser en courant et en prévenant quelques potes gardes de les arrêter. je sais c'est pas mon habitude de fuir, mais là, j'avais autre chose en tête. Il aura de mes nouvelles plus tard. bref je cours dans les couloirs jusqu'à arriver devant la porte de Thalion, et je vois le loup, par terre qui ne bouge pas. Bizarre. Au loin je vois Mélissandre partir rapidement. Que se passe-t-il ici ? Bon je cours pour la rattrapper et j'arrive finalement devant sa chambre. Je la vois qui met son armure rapidement, j'hausse alors un sourcil


- Tu comptes me dire ce qu'il se passe ? ou bien tu t'entraînes a mettre ton armure rapidement au cas ou on a une attaque ?
Revenir en haut Aller en bas
Mélissandre
Chevalier d'Emeraude
Chevalier d'Emeraude
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 22/08/2012
Localisation : perdue

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans
Âme-soeur: Thalion mais ne le sais pas encore
maitre/écuyer: elle n'a pas eu de maître mais attends son écuyer

MessageSujet: Re: L'heure de la libération   Sam 29 Juin - 9:18

 La femme chevalier ne s’arrêtait pas en entendant le garde lui parler a vrai dire elle ne le connaissait même pas, puis elle se souvint l'avoir croiser au pic-nic...
Elle finit de se préparer, enfila ses armes et tout son atiraille mais celui qui ne generait pas ses aile au cas ou elle devrais s'envoler, même si elle voulait toujours garder se détail secret.

Mélissandre sorti comme une furie ne se gênant pas pour bousculer Jerae si il restait dans le passage puis dans un grognement elle lacha


Le chef a besoin d'aide... Je dois y aller..


Les elfes étaient toujours resté discret sur le lien qui les unissaient surtout que la fée ne se sentait pas encore a sa place dans ce grand château et elle n'avait de compte a rendre a personne vu que le seul qui comptait pour elle avait besoin d'aide et personne ne l'empecherait de découvrir ou il est et comment le sauver....
Revenir en haut Aller en bas
Jerae
Soldat Magique d'Emeraude
Soldat Magique d'Emeraude
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 08/05/2011
Age : 20
Localisation : Toujours près du roi

Feuille de personnage
Âge du personnage: 23 ans
Âme-soeur: Personne pour le moment mais une humaine est recherchée :)
maitre/écuyer: Personne

MessageSujet: Re: L'heure de la libération   Sam 29 Juin - 9:38

Je regardais Mélissandre s'habiller en toute hâte, elle ne me répondit même pas, sur le coup j'étais un peu bouche bée, la politesse ça s'apprend non ? Bon bah pas pour le moment a mon avis, surtout que nous nous étions déjà vu, elle pourrait au moins me dire bonjour, mais non. J'attendis alors un peu le temps qu'elle termine puis elle me bouscula, hooo on se calme ici, y a pas mort d'homme non ?

Le chef a besoin d'aide... Je dois y aller..


Ah bah en fait, si y a mort d'homme, je la suis dans les couloirs, essayant de tenir la cadence. Oh my god, je l'ai jamais vue aussi énervée que ça, elle y tiens vraiment a son chef celle là. En plus que je devais parler a Thalion ! Punaise y a vraiment des jours ou je suis maudit moi ! Je la suis donc et on arrive a un embranchement de couloir ou j'arrive a me tenir a sa hauteur


- de quoi ? besoin d'aide pour faire quoi ? il est en danger de mort ? il a qu..


- Ahh te revoilà toi enfoiré ! je vais te montrer qu'on m'aggresse pas comme ça !


Mais j'en ai marre, il va pas me lâcher lui non  plus. Il arrive sur moi tel un chien enragé et j'esquive son coup. Bon je vais le rembarrer une bonne fois pour toute. Un coup de genou dans le bide, et un coup de boule dans le nez déjà fracassé et hop il est par terre le coco. je regarde les autres d'un air menaçant et ils reculent. Moi je me retourne mais ne vois plus Mélissandre. je cherche alors son aura magique et je la trouve un peu plus loin. je me dépêche donc d'y aller et je la rejoins. je la force a s'arrêter et je parle assez durement.


- Bon maintenant ça va aller ! Tu me dis ce qu'il se passe ! Si Thalion a un problème c'est pas toi toute seule qui va réussir a faire quelque chose, je sais bien que tu y tiens parce que c'est ton chef et tout le baratin mais là c'est du chef des chevaliers d'émeraude que l'on parle ok ?! c'est en gros le chef de un peu tout le monde pas que de toi ou de quelques gens ! Donc si il a vraiment un gros problème tu me dis ce qu'il se passe et on y va a deux !


J'étais pas vraiment en colère en ce moment, mais plutôt stressé qui lui arrive quelque chose a notre, chef. sa serai con de devoir faire son deuil quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Mélissandre
Chevalier d'Emeraude
Chevalier d'Emeraude
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 22/08/2012
Localisation : perdue

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans
Âme-soeur: Thalion mais ne le sais pas encore
maitre/écuyer: elle n'a pas eu de maître mais attends son écuyer

MessageSujet: Re: L'heure de la libération   Dim 30 Juin - 6:11

 La blonde grogna en le sentant la forcer a s'arreter, elle le repoussa ne supportant pas qu'on veuille l'obliger a quoi que se soit..
Elle ne lui doit rien mais le laissa tout de même parler après tout il pourrait servir de proie en cas de besoin vu qu'elle n'avait aucun plan, elle ne savait même pas ou elle devait aller mais la jeune femme avait rarement utiliser son pouvoir de téléportation et elle se savait faible si l'on trouvait son corp donc valait mieux que quelqu'un veille sur elle pendant son "absence".

Mélissandre jeta un oeil et loup et syrïa qui s'impatientaient puis elle regarda le garde et lui parla d'une voix étonnement froide pour ses origine elfe et fée...


Suit moi si tu le veux mais je ne veux pas t'entendre te plaindre..
je n'ai aucune réponse a tes question, je ne sais ni ou il est, ni se qui se passe, rien...
mais en effet je pourrais avoir besoin de ton aide...

La femme chevalier lui tourna le dos sans même attendre de réponse venant de sa part.
le loup l'emmena hors du château, la jeune femme le suivait sans un mot puis lorsqu'il s'arreta elle posa sa main sur sa tête et se concentra dans une caresse elle senti le lien spéciale qui unissait le loup et le chevalier,
puis elle regarda le garde..

veiller bien sur nous, je reviens...

La fée s'assit contre un arbre pour ne pas se blesser et gardant le contact avec le corp du loup elle se servit de leur deux lien pour retrouver son âme soeur.
son corp sembla s'endormir alors que son esprit quitta son corps a la recherche de l'essence de vie de Thalion...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'heure de la libération   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'heure de la libération
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Libération donne des leçons de déontologie
» Rouillan en libération conditionnelle
» La libération de Gnomeregan
» libération et joueur autonome..
» Libération de l'âme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enkidiev ou Irianeth :: Enkidiev :: Émeraude :: Le château-
Sauter vers: