Enkidiev ou Irianeth

Les chevaliers d'Émeraude
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tari chevalier d'Irianeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tari
Déesse protectrice du continent noir et Chevalier d'Irianeth
Déesse protectrice du continent noir et Chevalier d'Irianeth
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 25
Localisation : Dans une marre de sang..

Feuille de personnage
Âge du personnage: 22 ans
Âme-soeur: Libre
maitre/écuyer: .

MessageSujet: Tari chevalier d'Irianeth   Dim 6 Nov - 2:43

Nom: Irianeth
Prénom: Tari
Âge: 22ans
Race: Tigresse ailé (déesse féline et falconiforme)

Fonctions: Chevalier d’Irianeth
Royaume de naissance: Irianeth
Royaume actuel: Irianeth

Description physique:
Tari est une jeune femme à la couleur de peau aussi blanche que la lune. De longs cheveux entre le brun et le roux encadrent son visage, la rendant plus sensuelle. Elle aime jouer avec les rayons du soleil et de la lune, afin que ses cheveux paraissent aux yeux des autres d’une couleur rouge sang. Gracile, celle-ci est un peu plus grande que les autres femmes mais, elle fait penser aussi qu’elle est très chétive ce qui peu la rendre plus fragile aux yeux des autres mais, cela serait la sous-estimé. Pourtant ses yeux prouvent tout le contraire. Dure et sans aucun sentiment, nul n’arrive jamais à devine ses sentiments en l’observant. Son regard cache sa descendance divine. Un est bleu comme le plus profond des océans, calme comme les dieux falconiformes. Alors que l’autre est d’un rouge intense, une mare de sang ou la rage bouillonne silencieusement. Son corps est recouvert de nombreuse cicatrice de sa jeunesse qu'elle monte seulement à son frère. Tari s’habille avec l’armure des chevaliers d’Irianeth mais elle préfère souvent mettre des vêtements tout autres. Des robes noir et rouge aussi légère, que sensuelle a faire tourné la tête de tous les mâles ou une tenue d’entrainement constitué de vêtement en grosse laine. Peu de son physique son sang de déesse pourtant quand elle se transforme cela ne peut pas se rate.

A quoi elle ressemble sous sa forme de déesse :
Spoiler:
 


Description psychologique :

On pourrait dire que la jeune déesse possède deux personnalités, comme dirait certaine personne, entre calme et rage. Et cela en raison de son sang divin. Son sang de déesse ailée, la fait calme, pose et réfléchit, on pourrait presque dire douce. Alors que le sang de tigre, lui donne l’imprévisibilité, la rage et une soif de sang que beaucoup redoute. Mais, si on va un peu plus loin que les apparences, on peu apercevoir la haine, une haine n’ayant aucune pitié. Traumatisé, violé dans sa jeunesse, celle-ci avait un dégout pour les mâles de toutes les espèces. Ayant subi des humiliations et blessures de toutes sortes, Tari eu pendant un long moment un dégout d’elle ou elle se méprisa. Le temps l’endurcie et les révélations sur son origine lui fit comprendre bien des choses. Ses épreuves lui fit disparaitre toute l’innocence et elle réussi avec le temps à répare les ravages que l’on avait commis sur son esprit. Tari est presque toujours dans les nuages mais, elle reste en alerte à chaque mouvement qui l’entoure. Elle ne cesse de rêve d’aventure ainsi que de liberté comme les oiseaux ou les dragons qui volent haut dans le ciel. Lors de sa jeunesse, Tari fut illettré. Elle du faire beaucoup de progrès afin d‘assouvir sa soif de connaissance qui s’était empare d’elle lorsqu’elle avait intègre l’ordre. Mais son plus gros défaut reste la curiosité, elle avait besoin de savoir et de connaitre ce qu’elle ne savait pas. On la traita de petite fouineuse au début, qui mettait son nez partout mais, le temps appris à contrôle cela et sa réputation à faire frémir les personnes sur Irianeth.


Armes:
Elle se bat avec une épée à la lame rougeâtre en raison du sang dans laquelle on l’avait forgé. Elle possède aussi une collection de poignard de lance ainsi qu’un arc et des flèches.

Pouvoirs:
Guérison, télépathie, rayons incendiaire, lévitation, bouclier d’énergie, camouflage, illusion, téléportassions maitrise de l'air et du feu.

Histoire:
La nuit était bien avancée, les étoiles brillent alors que la lune éclaire de sa douce lumière blanchâtre. Le calme régner dans les alvéoles alors que dans l'une d'elle, un cri retenti. Un cri de vie, d'une nouvelle vie qui voyait pour la première fois sa patrie. Une petite fille sortie du ventre d'une d’une servante comme les autres ou presque. Enfant non désiré, entre deux dieux de panthéons différent celle-ci fut très vite néglige.
Malgré toutes les négligences le manquent de nourriture et d'hygiène, la jeune fille réussie à grandir au milieu des servantes et catins. Elève dans l'ignorance la plus totale et éduque afin de connaitre chaque plaisir des hommes ainsi que des femmes. On lui apprît très vite toutes les ficelles. Elle n'eu aucune marque tendresse et de sentiment doux, à son égare. Peu à peu un rôle fut construit celui d'esclave au sein des filles de joie. Aidant a toutes les tâches dégradantes, salissantes et participant à certaine, force par les clients...

Tari silencieuse comme la nuit continuait encore et encore ses tâches, afin d'éviter de se faire frapper, priver de nourriture, s'ils n'étaient pas finis à la fin de la journée et cela, sans se faire remarquer des autres. Ses gestes étaient devenus automatique, un réflexe, un but à atteindre avant le couche de soleil. Alors, âgé de cinq ans Tari se cogna malheureusement contre un homme. D'une carrure impressionnante, celle-ci bredouilla des excuses. L'homme au regard noir, la frappa un grand coup sans se soucier des excuses de la fillette. Tari se retrouva colle contre le mur, endolori au visage et dans le dos. Sa lèvre ouverte, un filet de sang se mit à goute sur le sol. La jeune fille se toucha la lèvre du bout du doigt et ce mi peu à peu à pleurer, alors qu’une colère monta en elle.

Une réaction plutôt normale pour une fillette me dirais vous mais, celle-ci se releva tant bien que mal. Le regard empli de colère et de douleur. Assez! Elle en avait assez. Elle ne voulait pas, ne voulait plus se faire maltraite. Tari serra les points, s'enfonçant ses ongles dans la paumes faisant coule un léger filet rouge. Une goute tomba au sol puis une deuxième. Doucement, elle releva la tête. Son regard se fit perçant, menaçant. L'homme allait lui donner une gifle, pour la rébellion de cette gamine qui ose le défié. Le mouvement fit un petit sifflement dans l'air mais, celui-ci d'arriva pas à destination final. Tari voulant se protège avec son bras fit utilisation de la télékinésie pour la première fois. L'homme sentit son bras bloque contre une sorte de main invisible, étant habitué à ce genre de magie l'homme donna un coup de genoux à la jeune fille dans la mâchoire qui la fit renverse en arrière. Son cœur cessa de battre avant de reprendre.

Le choc lui fit perdre peu à peu connaissance. Tari perçut qu'on la prenait sur l'épaule comme un vieux sac avant de sombre dans le néant. La mâchoire endolorie, le corps rempli de courbature, la jeune fille se réveilla peu à peu. Elle aurait espère qu'on la tue alors qu'elle était évanouie mais, cela n'était pas le cas. Cela n'était pas assez sadique, pour cet homme sans doute. La fillette se redressa doucement mais, elle fut quand même prise de vertiges. Après dix minutes, une femme entra dans la cellule. Silencieux dans les premiers instants, celle-ci se présenta à elle et lui expliqua ce qu'elle allait faire d'elle. Surpris, Tari ne sut dire quelque chose. Magique, elle était magique! Celle-ci avait beaucoup de mal à y croire et la femme lui fit un petit tour de passe-passe qui fit écarquillait les yeux de la fillette afin qu'elle lui montre ce qui pourrait faire après un apprentissage.

Tari suivi la jeune femme méfiante. Celle-ci resta silencieuse et l'emmena dans les dortoirs des filles. Peu à peu la fillette fut introduite dans le monde de l'ordre. Un apprentissage ardu l'attendait jour après jour, incapable de lire et d'écrire, Tari du faire encore plus d'effort que les autres jeunes de son âge. Peu à peu, elle apprit à en connaitre certain, à vivre en société, à respecte et à apprendre d'être un futur chevalier, sans aucune pitié pour tuer son ennemi.

Les années passèrent vite et elle devient l’un des premiers chevaliers d’Irianeth. Pour l’une de ses premières missions, elle prit un petit groupe d’homme insecte elle alla en éclairage dans les terres d’Enkidiev. Après un long voyage sur l’océan puis sur les contrés du continent des hommes ne marchant que la nuit, le petit groupe arriva au royaume de Turquoise. La mission pouvait commencer. Il ne fallait que très peu de temps pour Tari pour s’organise et la nuit qui suivi certaine personne disparut, des paysans, des soldats mais, surtout une petite fille. Pas n’importe quelle fille mais, la princesse du royaume. Celle-ci se baladait dans la nuit dans les couloirs du château alors que la femme chevalier allait ressortir du sang chaud sur ses mains et une femme sur l’épaule. Tari se dissimula aux yeux de la fillette et les secondes d’après deux gardes se trouva en face d’elle. L’un d’entre eux pris la parole :

-Princesse, il est tard, vous devriez être dans votre chambre la reine risque de s’inquiète.

Tari parlait la langue des humains et à ces mots sans attendre, elle lança deux couteaux de lance sur les gardes. Les secondes suivantes, ils s’écroulèrent au sol et la jeune femme en profita pour s’avance vers la fillette d’un pas feutré et lui donna un coup sur la tête pour l’assommé. Ella lâcha la femme qu’elle portait comme un sac de linge sale puis, prit avec précaution la petite fille et sorti sans un bruit du château. Le petit groupe cache dans un bosquet non loin du château reparti vers l’océan leur mission accomplie.
La femme chevalier fut assez surprise. Alors qu’elle étendait ses pouvoirs afin de voir si quelqu’un les poursuivait elle s’aperçut que la jeune princesse avait des dons. Un sourire sadique apparu sur ses lèvres, son chef allait être content enfin elle l’espère. Puis pendant tout le long, la jeune femme s’occupa de la gamine jusqu’à leur arrive dans la forteresse.

Après avoir discuté, le sort de la petite vu décide. Elle ferrait partie des élèves d’Irianeth. Une nouvelle vie allait commencer pour Lily. Tari dans le même temps chercher une mère adoptive pour celle-ci mais, toutes les personnes déclina la proposition. La jeune femme n’eu pas le choix de la prendre avec elle, car elle risquait de ne pas survivre si elle était laisse à l’abandon. La femme chevalier ne savait rien des enfants et encore moins des enfants ayant du sang bleue ayant était élève comme une catin. Pourtant, elle essaya de faire son possible tout en continuant d’être un chevalier sans pitié.

Alors qu’une nuit sombre avait envahi le continent de la terreur, la femme chevalier disparu de celui-ci pour apparaitre dans un monde de splendeur. Un homme se trouvait devant elle, magnifique mais, sauvage et à ses côtés une femme superbe à faire rêve tout homme de l’avoir dans sa couche. Les deux inconnues tandis la main devant eux, droit sur Tari. Une douleur se fie intense et dans une petite explosion la jeune femme n’avait plus rien d’humain, son corps était recouvert de poils et dans son dos deux ailés qui lui faisait souffrir. Les paroles sorties alors de la bouche de la jeune femme douce et enivrante :

-Tari, tu viens d’apprendre ta véritable nature, ton sang n’est pas insecte ou humain mais, c’est du sang de dieu. Tu es une déesse très spéciale, car tu n’appartiens pas à un panthéon mais à deux. Tu as le sang d’un dieu de guerre bras droit du chef du panthéon des ailées et d’une déesse de la sensualité appartenant aux tigres. Ton pouvoir est grand et il est temps que tu apprends à le contrôler ainsi que tes nouvelles capacités quand tu es transforme vole par exemple…

Depuis ce moment la femme chevalier ne cessa d’apprendre à contrôle chaque centimètre de son corps de ses pouvoirs et essai de contrôle son caractère en ayant compris pourquoi elle avait deux « personnalités ».


Animal de compagnie: Aucun


code 1: Ok
code 2:OK
code 3:Ok

code 4 : Ok

( By' Dana )

Etes vous actif?: oui assez
Comment avez vous connu ce forum?: Par un membre
Autre compte?: Non
Si oui, lesquelles?: //


Dernière édition par Tari le Dim 2 Déc - 5:26, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tari
Déesse protectrice du continent noir et Chevalier d'Irianeth
Déesse protectrice du continent noir et Chevalier d'Irianeth
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 25
Localisation : Dans une marre de sang..

Feuille de personnage
Âge du personnage: 22 ans
Âme-soeur: Libre
maitre/écuyer: .

MessageSujet: Re: Tari chevalier d'Irianeth   Sam 8 Sep - 22:50

Voila fiche terminé, je pense que c'est bon.

_________________

Relation de Tari



L'apparence de Tari quand elle est sous Phèdre
Spoiler:
 


Rose
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Jerae
Soldat Magique d'Emeraude
Soldat Magique d'Emeraude
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 08/05/2011
Age : 20
Localisation : Toujours près du roi

Feuille de personnage
Âge du personnage: 23 ans
Âme-soeur: Personne pour le moment mais une humaine est recherchée :)
maitre/écuyer: Personne

MessageSujet: Re: Tari chevalier d'Irianeth   Sam 8 Sep - 23:13

oui je confirme c'est bon Smile
Revenir en haut Aller en bas
Argawaen
Admin et Empereur noir
Admin et Empereur noir
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 22/06/2011

Feuille de personnage
Âge du personnage: 27
Âme-soeur: Mélèrina
maitre/écuyer: aucun

MessageSujet: Re: Tari chevalier d'Irianeth   Dim 9 Sep - 0:48

c'est bon aussi !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tari chevalier d'Irianeth   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tari chevalier d'Irianeth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un honorable chevalier
» invitation du roi au peuple et chevalier de la cour.
» Haldurion, apprenti Chevalier Galadhrim
» Un petit bonjour de La maisnie du chevalier Bragon
» l armure du Chevalier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enkidiev ou Irianeth :: avant de commencer :: Présentations :: Présentations acceptés-
Sauter vers: